Principe

Prendre conscience que le volume d’air le plus facilement et le plus rapidement mobilisable par le plongeur est les poumons.

Déroulé détaillé

En scaphandre, en milieu naturel ou artificiel, à partir d’une situation de stabilisation imparfaite, gonfler ses poumons et prendre conscience que l’on commence à remonter. Souffler complètement et prendre conscience que l’on redescend. Recommencer plusieurs fois, dans des positions différentes (debout, allongé, assis, etc.)

Sécurité

S’assurer avant l’exercice que les plongeurs ont bien comme réflexe de souffler à la remontée (prérequis de remontée sur expiration contrôlée, ou « REC » )

Eviter de donner comme consigne de gonfler les poumons « à bloc ».

Le poumon-ballast

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.