La randonnée subaquatique est définie par la FFESSM comme une “promenade de surface” en milieu naturel, muni de PMT et éventuellement d’une combinaison :

“avec la possibilité d’effectuer des plongées en apnée plus ou moins fréquentes et profondes.”

Manuel de formation technique de la FFESSM, chapitre “randonnée subaquatique”

Par conséquent, il est tout à fait possible pour un moniteur d’organiser une randonnée subaquatique avec de petites apnées. En revanche, le texte ne spécifie pas de profondeur maximale.

Peut-on faire de l’apnée pendant une séance de randonnée subaquatique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.