Le nombre maximal de remontées qu’une palanquée peut effectuer pendant une plongée est une interrogation régulière des moniteurs de plongée, afin de protéger le groupe de la survenue d’un accident de décompression.

Suite à d’incessantes discussions, la commission technique nationale (CTN) de la FFESSM a mis en place un groupe de travail en 2009 composé de Jo Wrijens (rapporteur), Yvon Fauvel, Nernard Nowak, et Eric Bergmann).

Le groupe a établi (entre autres) la recommandation suivante pour les ateliers verticaux :

  • 4 cycles maximum dans la zone des 20 mètres,
  • 2 cycles maximum dans la zone des 30 mètres,
  • 2 cycles maximum au‐delà de 30 mètres,
  • 3 cycles maximum au‐delà de 30 mètres et jusqu’à 40 mètres pour les encadrants, s’ils respirent un mélange nitrox.

Source : consulter le rapport du groupe de travail.

NB : Une erreur a tendance à se propager dans certains documents : on lit souvent « 4 – 3 – 2 »  (pour 20m-30m-au-delà, hors nitrox) alors que le document établit bien « 4 – 2 – 2 ».

Quel est le nombre de remontées maximum ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.