Outils pour utilisateurs

Outils du site


technicien_en_inspection_visuelle

Technicien en inspection visuelle

Un technicien en inspection visuelle (ou TIV) est à la FFESSM une personne qualifiée pour effectuer les travaux périodiques d'inspection visuelle des bouteilles de plongée, au sein d'un club.

Condition d'accès à la formation

Le candidat à la formation de technicien en inspection visuelle doit :

  • être titulaire d'une licence à la FFESSM en cours de validité,
  • être majeur,
  • faire acte de candidature auprès du président de son club afin d'être présenté par lui auprès des formateurs.

Organisation

Les stages de formation initiale, de recyclage et de réactivation de TIV sont organisés par une commission technique régionale ou par un comité départemental sous le contrôle de la CTR.

La délivrance des attestations de formation et l'enregistrement des attestations de recyclage et de réactivation est faite par au moins un formateur de TIV, sous la responsabilité du président de la CTR.

Prérogatives

Le technicien en inspection visuelle peut :

  • effectuer l'inspection visuelle des bouteilles de plongée, conformément à l'arrêté du 15/03/2000 modifié relatif à l’exploitation des équipements sous pression et au cahier des charges relatif à l’inspection périodique des bouteilles métalliques utilisées pour la plongée subaquatique,
  • effectuer la révision des robinets,
  • organiser la gestion des installations et équipements conformément au paragraphe 9 du cahier des charges,
  • procéder à l’enregistrement et au suivi des bouteilles utilisées par le club, ou confiées au club sur le dispositif fédéral en ligne https://tiv.ffessm.fr.

Obtention par équivalence

L'attestation de technicien en inspection visuelle peut être accordée, par équivalence, par le président du comité régional sur proposition du président de la commission technique régionale, aux personnes exerçant une activité professionnelle équivalente (contrôles non destructifs, métallurgie, expertise) ou titulaires d'un diplôme attestant des compétences dans ces domaines, sous réserve d’avoir effectué préalablement un stage de recyclage (UC13) ou un stage de réactivation (UC14) organisé par une CTR.

Les demandes doivent être adressées au président de la CTR, accompagnées de toute pièce justifiant de l'activité professionnelle ou de la qualification et de la participation au stage de recyclage ou de réactivation défini ci-avant.

Recyclage et réactivation

TIV en activité

Pour garder leurs prérogatives, les TIV doivent suivre un stage de recyclage dans un délai de 5 ans à compter du 1er janvier de l’année qui suit la formation initiale ou le stage de recyclage précédent (UC13).

TIV n’ayant pas eu d’activité pendant une période égale ou supérieure à deux ans

Les TIV n’ayant eu aucune activité pendant une durée égale ou supérieure à 2 ans à compter du 1er janvier de l’année qui suit la formation initiale ou le dernier stage de recyclage, doivent suivre un stage de réactivation (UC14). Les stages de recyclage et de réactivation sont organisés par les commissions techniques régionales qui les valident sur le dispositif en ligne.

Conditions de candidature aux stages de recyclage et de réactivation

Le candidat à un stage de recyclage ou de réactivation de TIV doit :

  • être titulaire de l’attestation de TIV,
  • être titulaire d'une licence FFESSM en cours de validité,
  • faire acte de candidature auprès du président de son club et être présenté par lui auprès des organisateurs de la formation.
technicien_en_inspection_visuelle.txt · Dernière modification: le 29/08/2020 à 09h04 de webmaster