Outils pour utilisateurs

Outils du site


signe_ok

Signe OK

Le signe OK

Le signe OK est un signe permettant au plongeur de signaler qu'il va bien ou de demander à un autre plongeur si tout va bien.

Il se réalise en joignant le pouce et l'index en forme de “o” face à la personne à qui le plongeur s'adresse, le majeur, l'annulaire et l'auriculaire, étant verticaux, relativement étendus et parfois joints.

Son symbole Unicode est 👌 (U+1F44C).

Signification

Question

Sans sollicitation préalable, le signe OK est une question : “est-ce que tout va bien ?”

Elle peut être posée par un moniteur à des élèves, un encadrant aux plongeurs qu'il encadre, ou entre plongeurs autonomes.

Elle peut être posée lors de la descente pour demander si un coéquipier a réussi à équilibrer ses oreilles (cas le plus courant).

Elle peut faire suite à la détection d'une situation anormale (par exemple un plongeur semblant avoir des soucis d'oreilles) ou sans raison particulière. Elle peut être complétée d'un signe montrant une zone du corps spécifique (par exemple, signe OK puis doigt pointé vers une oreille, pour demander spécifiquement si le plongeur a réussi à faire passer ses oreilles).

Réponse

Après un premier signe OK reçu de la part d'un autre plongeur, le signe OK signifie “tout va bien”.

Il peut être complété d'un signe montrant une zone du corps spécifique.

Confusions possibles

En plongée, joindre le pouce et l'index en forme de “o” ne doit pas être utilisé pour dire “zéro”, car le signe serait confondu avec le signe OK. Le chiffre zéro, peu utile en pratique, peut être communiqué :

  • pour dire que l'on a fini ses paliers : en effectuant le signe de fin des paliers (signe non conventionnel),
  • pour dire qu'on n'a presque plus d'air dans sa bouteille (à la lecture du manomètre) : en effectuant le signe de panne d'air,
  • en général, en l'écrivant sur une ardoise.

Geste et variantes

La position de la main par rapport au corps n'est pas codifiée (à la différence de certaines langues des signes), mis à part la nécessité de placer le “o” face au plongeur destinataire du message et les trois derniers doigts à la verticale. Cependant, il est généralement préférable de faire le signe à une hauteur facilement détectable, par exemple au niveau de la tête (lorsque l'on est face-à-face). A l'inverse, faire le signe contre son propre buste ou sur le côté de son propre visage est moins pratique pour le destinataire, qui aura tendance à regarder notre tête (et chercher notre regard) plutôt que nos extrémités.

Dans l'obscurité

Lorsque la luminosité est faible (en cas de plongée de nuit, lors d'une plongée dans un milieu peu lumineux comme les grottes ou les carrières, ou à grande profondeur), la main qui fait le signe doit être éclairée par la lampe, tenue dans l'autre main.

Une autre solution est de réaliser la variante pour communication de nuit en surface à grande distance (ci-dessous), en dessinant un rond avec sa torche.

Dans les deux cas, il faut veiller à ne pas placer l'axe du faisceau sur le plongeur destinataire du message, au risque de l'éblouir.

A grande distance, de jour

En surface, pour communiquer avec un bateau ou une autre palanquée distante, deux variantes plus visibles existent.

La première variante consiste à former un “o” (face au destinataire) avec un bras, en posant l'extrémité de la main sur la tête. Le diamètre du cercle formé par la tête, l'épaule, le bras, l'avant-bras et la main est alors d'une trentaine de centimètres.

La deuxième variante consiste à former un “o” (face au destinataire) avec les deux bras levés au dessus de la tête, mains jointes. Le diamètre du cercle formé par les deux épaules, les deux bras et avant-bras et les deux mains est alors d'une soixantaine de centimètres. Le symbole Unicode de ce signe est 🙆 (U+1F646).

A grande distance, de nuit

De nuit ou lorsque la luminosité est insuffisante pour que le signe précédent soit visible du bateau (qui peut se trouver à plusieurs dizaines de mètres), une variante consiste à dessiner un “o” avec sa lampe par mouvement circulaire du poignet ou par mouvement du bras.

Usage

Le signe OK fait partie des signes conventionnels.

Il est utilisé par les plongeurs du monde entier.

Histoire

Cette section est vide. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur les boutons d'édition à droite.

signe_ok.txt · Dernière modification: le 09/04/2020 à 10h46 de webmaster