Outils pour utilisateurs

Outils du site


procedure_en_cas_de_remontee_lente

Procédure en cas de remontée lente

La procédure à suivre en cas de remontée lente est définie par le moyen de décompression du plongeur.

Tables fédérales de plongée MN90-FFESSM

Au sens des tables fédérales, une remontée lente désigne une remontée effectuée à une vitesse strictement inférieure à 15 mètres par minute, jusqu’à l’éventuel premier palier ou jusqu’à la reprise de la vitesse préconisée. A priori, ce critère représente la vitesse instantanée.

Le calcul des paliers en est modifié : le plongeur doit majorer la durée de plongée de la durée de la remontée lente.

Par exemple, si la plongée (de profondeur maximale 20 mètres) avait duré 30 minutes avant qu'une remontée lente de 15 minutes n'ait lieu jusque 3 mètres de profondeur, la durée de plongée à prendre en compte pour le calcul des paliers est de 45 minutes. A la lecture des tables, il faudra donc effectuer un palier de 1 minute à 3 mètres.

Ordinateurs

La plupart des ordinateurs ne considèrent pas les remontées lentes comme dangereuses : bien au contraire, le calcul de la désaturation se faisant au fil de l'eau, une remontée lente en exploration le long d'un tombant donne généralement de faibles paliers, car l'algorithme de l'ordinateur considère que l'organisme a eu le temps d'évacuer l'azote.

procedure_en_cas_de_remontee_lente.txt · Dernière modification: le 03/02/2020 à 10h49 par webmaster