Outils pour utilisateurs

Outils du site


noyade

Noyade

La noyade désigne l'inondation des voies aériennes. Par extension, elle peut aussi désigner l'accident de plongée qui en est la conséquence et dont la gravité est variable.

Mécanisme

La noyade correspond à l'irruption d'eau jusqu'à un certain niveau dans les voies aériennes du plongeur : bouche et gorge, trachée, poumons.

On distingue deux types de noyades.

Noyade primaire

La noyade primaire correspond à l'inhalation d'eau par un individu conscient. Elle peut être causée par une panique, une panne d'air, un essoufflement, etc.

Noyade secondaire

La noyade secondaire correspond à l'inhalation d'eau par reprise inspiratoire d'un individu qui a préalablement perdu connaissance (en syncope). Elle peut se produire à la suite d'une apnée, d'une hydrocution, d'un choc psychologique (syncope post-traumatique), d'une piqûre ou d'une morsure par un animal.

Symptômes

Les symptômes dépendent de la quantité d'eau inhalée par l'individu et la profondeur de pénétration dans les voies aériennes.

On distingue quatre types de noyades :

  • L'aquastress est une inondation involontaire de la bouche ou du nez. L'individu a “bu la tasse”. Les conséquences sont psychologiques et non physiologiques : état de choc, angoisse, froid.
  • Le petit hypoxique est une inondation partielle de poumons perturbant de façon modérée les échanges gazeux qui s'y tiennent.
  • Le grand hypoxique perturbe fortement les échanges gazeux pulmonaires.
  • L'anoxique empêche tout échange gazeux dans les poumons (oxygénation de l'organisme, évacuation du dioxyde de carbone, désaturation en azote).

A partir du petit hypoxique, le risque pour l'individu est la perte de connaissance, pouvant aller jusqu'au coma et à la mort.

Conduite à tenir

En cas d'aquastress, il faut aider la victime à sortir de l'eau et remonter sur le bateau ou sur le bord, puis la rassurer, la réchauffer, et l'inviter à s'alimenter et s'hydrater. Au retour, il est prudent de consulter un médecin qui pourra vérifier si les voies aériennes n'ont pas du tout été atteintes.

En cas de noyade plus sévère avec inhalation d'eau, même très légère, il est urgent de :

Facteurs favorisants et prévention

Facteur favorisantPrévention
Un essoufflementLire l'article sur l'essoufflement
Une narcoseLire l'article sur la narcose


noyade.txt · Dernière modification: le 15/11/2019 à 17h36 (modification externe)