Outils pour utilisateurs

Outils du site


nage_capelee

Nage capelée

La nage capelée est la nage en surface d'un plongeur équipé de son scaphandre.

Technique

Un gilet de stabilisation à gonflage dorsal favorise une position allongée et le rend plus hydrodynamique, tandis qu'un gilet à gonflage latéral aura tendance à redresser le plongeur vers une position moins horizontale, induisant une résistance de l'eau au déplacement.

Le degré de gonflage du gilet a aussi une influence sur la position horizontale du plongeur :

  • Un gilet fortement gonflé a tendance à faire émerger le plongeur, plaçant une partie importante de son corps au-dessus du niveau de l'eau, favorisant l'hydrodynamisme. En revanche, il favorise une sortie des jambes et des palmes de l'eau, rendant le mouvement moins efficace.
  • Un gilet faiblement gonflé a tendance à favoriser une position diagonale (tête émergée, jambes fortement immergées), réduisant l'hydrodynamisme. En revanche, il favorise l'efficacité du palmage.

Compétences et épreuves d'examen faisant intervenir la nage capelée

Niveau 1

Le plongeur niveau 1 doit connaître et maîtriser la technique de la nage capelée. Il doit être capable de parcourir 50 mètres.

Les notions de surface d'appui de la palme et de bras de levier et les différents types de palmes sont évoquées durant la formation.

Niveau 2

Le plongeur niveau 2 doit être capable de parcourir 100 mètres en milieu naturel.

Niveau 3

Le plongeur niveau 3 doit être capable de parcourir 300 mètres en milieu naturel.

Niveau 4

Le plongeur niveau 4 doit être capable de parcourir 500 mètres en milieu naturel, en moins de 16 minutes, bouteille ouverte, tuba en bouche, détendeur en main (épreuve 9). La palanquée doit rester groupée pendant l'épreuve.

L'évaluation est de type épreuve faite - épreuve non faite (cas éliminatoire).

Avant la présentation à l'examen, le candidat doit présenter l'aptitude A4, attestant sa capacité physique à réaliser l'épreuve ci-dessus (ainsi que l'épreuve de nage PMT), signée par un MF1 de la FFESSM, DEJEPS ou BEES 1 minimum, licencié à la FFESSM.

Entraînement

L'entraînement à la nage capelée peut s'effectuer en milieu artificiel (piscine) ou en milieu naturel.

Lorsqu'il n'est pas possible d'utiliser un scaphandre (par manque de matériel par exemple), il est possible de s'entraîner à l'effort en plaçant une planche de piscine verticale, qui oppose ainsi une forte résistance et simule le manque d'hydrodynamisme général du plongeur.

nage_capelee.txt · Dernière modification: le 03/02/2020 à 12h54 de webmaster