Outils pour utilisateurs

Outils du site


handisub

Handisub

Le cursus handisub est le cursus de la FFESSM dédié aux personnes en situation de handicap et moniteurs associés, délivrant les qualifications PESH (plongeur en situation de handicap), EH (enseignant handisub) et MFEH (moniteur formateur d'enseignant handisub).

Les brevets et qualifications sont :

Définition du handicap

La définition du handicap retenue est celle du Code de l'action sociale et des familles, modifié par l'article 2 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 :

Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant.

Code de l'action sociale et des familles, partie législative, livre Ier, titre Ier, chapitre IV, article L114

Limitations

Les personnes en situation de handicap mental, psychique ou cognitif ne peuvent accéder qu'au brevet PESH-6 et sont donc limités à une profondeur maximale de 6 mètres.

La pratique, tous niveaux confondus (même pour un baptême), nécessite la présentation d'un certificat d'absence de contre-indication, établi par un médecin qui peut imposer des limitations (profondeur, conditions de température, moyens de sécurité à disposition, etc.)

Le type de médecin pouvant signer ce certificat médical est défini par deux partenariats entre :

Conditions générales

Le plongeur en situation de handicap doit disposer d'un détendeur de secours, permettant d'alimenter en air un coéquipier sans partage d'embout, quelque soit le milieu ou la profondeur (lire, pour comparaison, le matériel obligatoire du plongeur).

Encadrement

A la FFESSM, la plongée en situation de handicap se pratique toujours en étant encadré par un moniteur de plongée breveté et titulaire d'une qualification particulière :

  • pour un baptême et pour une exploration ou une formation dans l'espace entre 0 et 6 mètres (espace proche) : l'encadrant doit être moniteur E1 minimum et titulaire d'une qualification de moniteur handisub,
  • pour une exploration ou une formation dans l'espace entre 0 et 12 mètres : l'encadrant doit être moniteur E2 minimum et titulaire d'une qualification de moniteur handisub,
  • pour une exploration ou une formation dans l'espace entre 0 et 20 mètres : l'encadrant doit être moniteur E2 minimum et titulaire d'une qualification de moniteur handisub,
  • pour une exploration ou une formation dans l'espace entre 0 et 40 mètres : l'encadrant doit être moniteur E3 minimum et titulaire d'une qualification de moniteur handisub.

Il faut remarquer que l'encadrement en exploration est exclusivement assuré par des moniteurs et non des guides de palanquée, comme c'est le cas en dehors du dispositif handisub.

La qualification de moniteur handisub citée ci-dessus peut être :

Les règles spécifiant la qualification minimale du directeur de plongée ne sont pas différentes du cursus classique, il faut simplement considérer que toutes les plongées sont des plongées d'enseignement (techniques) (même si seulement des explorations sont prévues), ce qui exclut les niveaux 5 (directeur de plongée en exploration) :

  • en milieu naturel, le directeur de plongée doit être un moniteur E3 minimum (sans qualification de moniteur handisub imposée),
  • en milieu artificiel, le directeur de plongée doit être un moniteur E1, et un moniteur E3 si la profondeur d'évolution prévue est supérieure à 6 mètres.
handisub.txt · Dernière modification: le 28/01/2020 à 17h22 par webmaster