Outils pour utilisateurs

Outils du site


fiche_de_securite

Fiche de sécurité

La fiche de sécurité (ou autrefois feuille de palanquée) est un document établi par le directeur de plongée. Elle donne une synthèse de la composition des palanquées et de leurs paramètres prévisionnels et réalisés. Elle a deux objectifs :

  • Un objectif d’information à destination des plongeurs : synthétiser qui plonge avec qui, quelles sont la profondeur et la durée de plongée maximales, etc. (Mais elle ne remplace pas le briefing du DP.)
  • Un objectif d’information à destination des secours en cas d’accident, en ajoutant notamment les paramètres réalisés, la décompression, etc. (Mais elle ne remplace pas la fiche d’évacuation.)

Informations

Pour chaque palanquée, la fiche indique au minimum :

  • Les prénom et nom de chacun des plongeurs
  • L’aptitude de chacun des plongeurs (PE-20, PA-20, PE-40, PA-40, etc.) (en pratique, on écrit parfois les niveaux : niveau 1, niveau 2, etc.)
  • La fonction dans la palanquée (plongeur, guide de palanquée) (en pratique, on indique souvent « GP » uniquement en face du guide de palanquée si la palanquée en comporte un)
  • Les paramètres prévus (durée et profondeur maximale)
  • Les paramètres réalisés (après la plongée) (Note : En théorie, tous les plongeurs ont les mêmes paramètres (voir définition d’une palanquée). En pratique, il peut exister des différences (dues aux instruments, à une mauvaise cohésion de la palanquée, voire à une perte de palanquée). Si un tel cas se présente, le bon sens veut de noter les paramètres maximaux.)

Source : Le texte qui réglemente la fiche de sécurité est le Code du Sport (Livre III, Titre II, Chapitre II, Section 3 : Etablissements organisant la pratique de la plongée subaquatique, Sous-section 1) dans son article A322-72 :

« [Le directeur de plongée] fixe les caractéristiques de la plongée et établit une fiche de sécurité comprenant notamment les noms, les prénoms, les aptitudes des plongeurs et leur fonction dans la palanquée ainsi que les différents paramètres prévus et réalisés relatifs à la plongée. Cette fiche est conservée une année par tout moyen par l'établissement. »

En outre, la fiche de sécurité peut aussi indiquer aussi un certain nombre d’informations jugées utiles : la date, le nom du club ou de la structure commerciale, le nom du DP, le site de plongée et sa position GPS, la sécurité surface mise en place (noms des responsables), le nombre de plongeurs, des observations particulières (plan de secours, point d’évacuation le plus proche, distance ou durée du trajet, marée, conditions météorologiques), ainsi que pour chaque palanquée :

  • L’heure de départ et l’heure de retour
  • Les évènements particuliers arrivés pendant la plongée : remontée rapide, paliers écourtés ou omis, interruption de plongée
  • La décompression réalisée : paliers (palier de sécurité, paliers obligatoires, allongements volontaires)
  • Le type de plongée : exploration ou formation
  • Dans le cas d’une plongée de formation, le niveau préparé par chacun des élèves
  • Un numéro ou un nom de palanquée, un tour de passage (dans le cas de rotations importantes)

Format

Il n’y a pas de réglementation relative au format que doit prendre la fiche, tant qu’elle permet de préciser l’ensemble des informations obligatoires. Elle peut être dressée sous forme physique (papier) ou électronique (fichier texte, email, notes), voire même dressée sous forme physique puis scannée ou prise en photo.

Les structures de plongée (clubs, structures commerciales de bord de mer ou encore fosses) peuvent donc dessiner leur propre fiche. Un exemple de fiche de sécurité est disponible ici.

Conservation

La seule contrainte existante porte sur la durée de conservation. Le Code du Sport précise que la fiche de sécurité doit être conservée pendant un an par l’établissement.

Il faut noter que la notion d’établissement s’applique ici au club (ou à la structure commerciale) qui organise la plongée. Celle-ci est a priori la structure d’appartenance du directeur de plongée. Cette précision peut être importante dans le cas où un club associatif organise sa sortie dans une structure d’accueil (en mer ou en fosse) : en effet, le directeur de plongée pourrait alors être soit un membre du club, soit un employé de la structure d’accueil.

Source : Code du Sport (Livre III, Titre II, Chapitre II, Section 3), article A322-71 :

« Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article L. 322-2 qui organisent la pratique de la plongée subaquatique. »

Dans le premier cas cité ci-dessus, en plus de l’obligation légale s’appliquant sur le directeur de plongée membre du club, la structure d’accueil reste libre d’établir son propre règlement intérieur, et donc de faire réaliser une fiche de sécurité par le club accueilli, avec la règle d’archivage qu’elle souhaite. La fiche est alors archivée par les deux parties.

fiche_de_securite.txt · Dernière modification: le 15/11/2019 à 17h36 (modification externe)