Outils pour utilisateurs

Outils du site


dioxyde_de_carbone

Dioxyde de carbone

Le dioxyde de carbone (ou gaz carbonique) est un gaz incolore et inodore, constituant de l'air en très faible quantités (à hauteur de 0,04%). Le dioxyde de carbone est :

  • utilisé par le métabolisme des végétaux (par le processus de photosynthèse, pour produire de la biomasse)
  • libéré les animaux (dont l'homme), les plantes, les micro-organismes et les champignons.

Propriétés

Le dioxyde de carbone est le gaz responsable du réflexe inspiratoire lorsqu'il est présent en forte quantité dans le sang (hypercapnie). Un effort, une apnée ou une mauvaise ventilation augmente la concentration en dioxyde de carbone dans l'organisme, qui est alors détectée et interprétée comme une “envie de respirer”.

Toxicité

Au delà d'un certain seuil, le dioxyde de carbone est dangereux pour le corps humain, qui ne devrait jamais être exposé à de l'air contenant plus de 3% de dioxyde de carbone pendant 15 minutes (en surface).

  • Une valeur proche de 3% entraîne une accélération réflexe de la respiration.
  • Une valeur proche de 10% fait apparaître des tremblements, des sueurs, et des troubles visuels.
  • Une valeur proche de 15% entraîne une perte de connaissance.
  • Une valeur proche de 25% entraîne un décès par arrêt cardiaque.

Conséquences en plongée

En plongée, le gaz respiré doit contenir le moins possible de dioxyde de carbone. En effet, l'augmentation de la pression (due à la profondeur) entraîne une augmentation de la pression partielle des gaz respirés, rapprochant les limites citées ci-dessus : par exemple, de l'air avec un taux de 0,5% de dioxyde de carbone donne en surface (pression de 1 bar) une pression partielle de 0,5% x 1 bar = 0,005 bar, mais donnerait à 40 mètres de profondeur (pression de 5 bar) une pression partielle de 0,5% x 5 bar = 0,025 bar.

Les compresseurs disposent de filtres pour éliminer le dioxyde de carbone lors de la compression des gaz dans les bouteilles de plongée. Cependant, il faut aussi toujours s'assurer que les bouches d'aspiration ne se trouvent proches d'une source importante de dioxyde de carbone : route, parc de stationnement, cendrier, etc.

dioxyde_de_carbone.txt · Dernière modification: le 15/11/2019 à 17h36 (modification externe)