Outils pour utilisateurs

Outils du site


detendeur_de_secours

Détendeur de secours

Un détendeur de secours (ou octopus) est un deuxième étage de détendeur monté sur la bouteille, en plus du détendeur principal. Son premier objectif est de fournir de l'air à un autre plongeur de la palanquée qui serait en situation de panne d'air. Le détendeur et son flexible sont généralement de couleur jaune afin de le trouver rapidement.

Le détendeur de secours peut être monté sur le même premier étage de détendeur que le détendeur principal, ou sur un premier étage séparé si la bouteille dispose de deux sorties.

Réglementation

L'article A322-109 du Code du sport spécifie que le détendeur de secours fait partie du matériel obligatoire du plongeur autonome, ainsi que du matériel obligatoire du plongeur en situation de plongée encadrée au-delà de 20 mètres :

En milieu naturel, chaque plongeur encadré au-delà de 20 mètres et chaque plongeur en autonomie est muni : - d'un équipement de plongée permettant d'alimenter en gaz respirable un équipier sans partage d'embout ; […]

Par ailleurs, un guide de palanquée doit disposer d'un détendeur de secours monté sur une autre sortie de la bouteille, via un deuxième premier étage :

En milieu naturel, le guide de palanquée utilise un équipement de plongée muni de deux sorties indépendantes et de deux détendeurs complets.

Utilisation

L'objectif principal du détendeur de secours est de fournir de l'air à un autre plongeur de la palanquée en situation de panne d'air. La réaction à cette situation est un des fondamentaux de l'apprentissage de la plongée, à maîtriser dès le niveau 1.

Le détendeur de secours peut aussi être utilisé par le plongeur sur lequel il est monté, en cas de défaillance du détendeur principal. (En cas de panne d'air, il est inutile car c'est la bouteille qui est vide.) Cela est néanmoins inconfortable car soit le détendeur est à l'envers (les moustaches vers le haut), occasionnant une entrée d'eau à la respiration, soit le détendeur est à l'endroit mais le flexible est très tendu. Lorsque cela arrive, il est préférable de respirer sur le détendeur de secours d'un autre plongeur et arrêter la plongée.

En cas de gel du détendeur principal, qui délivre alors un débit continu, il peut être envisagé de fermer le robinet de la bouteille qui alimente ce détendeur. Dès lors, si le plongeur dispose d'un détendeur de secours monté sur une deuxième sortie de la bouteille (indépendante), il peut alors respirer dessus. Il se retrouve néanmoins dans le cas inconfortable précédent.

Le détendeur de secours est aussi utilisé pour gonfler un parachute de palier ou un parachute de relevage.

Une autre utilisation, déconseillée, consiste à faire respirer temporairement le plongeur qui a le plus consommé sur la bouteille d'un plongeur qui a moins consommé, afin d'augmenter la durée de la plongée.

Matériel

Un détendeur de secours fonctionne de la même façon qu'un détendeur principal, avec une membrane soumise de part et d'autre à la pression de l'eau et la pression de l'air respiré.

La plupart des détendeurs de secours sont physiquement identiques à un détendeur principal, à la couleur près. Néanmoins, certaines marques ont mis au point des versions plates ou symétriques, qui peuvent être utilisées à droite comme à gauche du plongeur.

Certains détendeurs de secours peuvent comporter un flexible plus long. Ils peuvent aussi être montés sur un premier étage en tourelle, lui permettant de pivoter à souhait. Ces deux cas offrent au plongeur assisté un plus grand confort.

detendeur_de_secours.txt · Dernière modification: le 15/11/2019 à 17h36 (modification externe)