Outils pour utilisateurs

Outils du site


barotraumatisme_du_sinus

Barotraumatisme du sinus

Le barotraumatisme du sinus est une affection du sinus par déformation de sa paroi interne, due à une différence entre la pression absolue et la pression dans cette cavité d'air. Le plongeur commence par ressentir une gêne croissante au niveau du sinus concerné, jusqu'à la douleur.

Le terme barotraumatisme désigne un accident de plongée liée à la modification de la pression absolue, et se décline à toutes les cavités d'air de l'organisme.

Mécanisme

Les sinus sont des cavités d'air dans les os crâniens, reliées aux fosses nasales. Le visage en compte quatre paires : les sinus frontaux (au niveau des sourcils), les sinus maxillaires (au niveau des pommettes), les sinus ethmoïdaux et les sinus sphénoïdaux (plus petits, à l'intérieur de la tête, près des fosses nasales).

Le mécanisme du barotraumatisme des sinus est exactement le même que celui du barotraumatisme des oreilles. Dans certains cas, notamment en cas de sinusite, le canal qui relie un sinus aux fosses nasales peut être bouché. La cavité devient alors un volume fermé, ne laissant pas l'air circuler dedans et dehors et soumise aux variations de pression absolue modifiant sa forme : lorsque la pression augmente, le sinus se comprime, et lorsque la pression diminue, le sinus se dilate.

A la descente, le sinus ne peut néanmoins pas se déformer au-delà d'un certain volume minimal. Lorsque la pression absolue est trop forte, il se crée donc une différence de pression entre cette pression absolue (pression à laquelle est soumise l'ensemble du corps humain dont le sang) et la pression interne au sinus. Les parois du sinus se déforment alors progressivement vers l'intérieur, la muqueuse du sinus (sur la paroi) se décolle, et le sang circulant à proximité est attiré à l'intérieur.

A la remontée, le phénomène inverse peut se produire si le bouchage du sinus intervient en cours de plongée. Le sinus ne peut se dilater au-delà d'un certain volume. La paroi interne est alors étirée par le gaz emprisonné dans le sinus qui cherche à s'en échapper. La muqueuse est écrasée et saigne.

Symptômes

Les symptômes d'un barotraumatisme d'un (ou des) sinus sont :

  • une envie de se moucher,
  • un saignement de nez,
  • une douleur aux arcades (en cas d'atteinte d'un sinus frontal),
  • une douleur aux pommettes ou une rage de dents (en cas d'atteinte d'un sinus maxillaire).

Conduite à tenir

Si un plongeur ressent une douleur aux sinus à la descente, il ne faut pas aller plus loin et ne pas forcer. Le mieux est de remonter doucement jusqu'à ce que la douleur cesse. Si la douleur passe totalement, il peut être envisagé de terminer la plongée à cette profondeur. Si une douleur persiste, il vaut mieux arrêter la plongée pour ne pas léser le sinus outre mesure.

Si un plongeur ressent une douleur aux sinus à la remontée (cas plus rare), le mieux est de redescendre de quelques mètres afin d'atténuer la douleur. Bouger la tête dans tous les sens peut parfois aider à ouvrir les sinus concernés. Cette redescente doit être modérée afin de ne pas trop impacter le protocole de désaturation en allongeant les paliers, et parce qu'il est toujours gênant de se diriger vers le fond avec un plongeur en difficulté. Ensuite, il est nécessaire de remonter. Les autres plongeurs de la palanquée doivent se tenir prêts à porter secours au plongeur victime de la douleur, si celle-ci venait à être de moins en moins supportable au point d'altérer sa capacité à gérer sa propre remontée à vitesse contrôlée.

Après la plongée, une visite chez un médecin s'impose pour déterminer la cause de la douleur ressentie et pour traiter le problème et ses conséquences (endommagement du sinus).

Facteurs favorisants et prévention

Facteur favorisantPrévention
Une sinusiteNe pas plonger dans ce cas.
Un rhume
Un kyste


barotraumatisme_du_sinus.txt · Dernière modification: le 05/09/2020 à 09h44 de webmaster