La navigation

Nœud : Unité de vitesse valant 1 mille à l’heure soit 1,852 km/h (retenir ≈ 2 km/h)

Haut-fond (ou parfois un sec) relief sous-marin où la profondeur de l’eau est faible par rapport à celle des points avoisinants.

Etale, renverse : passage de la marée montante à la marée descendante. Moment entre deux marées où le courant est nul. Plusieurs fois par jour :

  • après la marée montante entre le flot et le jusant (étale de haute mer),
  • après la marée descendante entre le jusant et le flot (étale de basse mer).

En général d’une durée inférieure à 20 minutes, durée toutefois variable suivant lieux et périodes.

Golfe : Petite mer intérieure.

Anse : Très petit golfe.

Estuaire : Embouchure fleuve ou rivière où influence de la mer perceptible. Eau salée ou saumâtre.

Cap : Pointe de terre qui s’avance en mer. (C’est aussi la direction du navire par rapport au nord.)

Banc : Amas de sédiment (sable, vase) au fond, qui se déplace et qui peut gêner la navigation.

Crique : Petite baie.

Chenal : Passage le plus souvent creusé pour permettre le passage des bateaux.

Flot (ou flux) : Marée montante.

Jusant (ou reflux) : Marée descendante.

Mile : (Prononcer [maïle]) Mesure de distance anglo-saxonne équivalant à 1609 mètres (retenir ≈ 1,6 km)

Mille : (Prononcer [1000]) Distance correspondant à environ 1852 m (retenir ≈ 2 km)

Estran : Partie du littoral que la mer couvre et découvre (zone de balancement des marées)

Balise et bouée cardinale : Construction servant à indiquer les dangers de la navigation.

Quelques notions de biologie

Plancton : Ensemble des organismes végétaux (phytoplancton) et animaux (zooplancton), vivant dans les eaux douces, saumâtres et salées, flottant dans les courants. Le planction est à la base de la chaine alimentaire des mers et océans.

Le matelotage : la mer (N4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.