Retour vers le menu du niveau 4

Le briefing est une discussion qui intervient en amont de la plongée, entre le guide de palanquée et les plongeurs qu’il va encadrer.

Le briefing du guide de palanquée s’appuie sur des éléments du briefing du directeur de plongée, qui donne des instructions générales relatives à la sécurité.

Pourquoi fait-on un briefing ?

Le briefing a plusieurs objectifs :

  • Il permet de savoir avec qui l’on plonge.
  • Il permet de mettre en confiance les plongeurs.
  • Il participe à garantir la sécurité.
  • Il permet d’aider les plongeurs à progresser dans leur pratique de la plongée (en faisant attention à ce qu’il ne dérive pas en un acte d’enseignement).

Comment ?

La durée d’un briefing doit être de quelques minutes. A l’examen, la consigne donnée par le jury est généralement de 5 minutes maximum. Pourtant, beaucoup de sujets doivent être abordés. Il faudra donc avoir un discours structuré.

Le briefing peut s’adresser à des plongeurs de tous niveaux, mais aussi de toutes expériences. Il ne faut pas préjuger de l’expérience d’un plongeur : certains plongeurs niveau 1 ont déjà plongé une centaine de fois depuis dix ans, tandis que certains plongeurs niveau 2 n’ont effectué que les quelques plongées obligatoires de formation à leurs niveaux. Le briefing doit donc s’adapter à l’expérience des plongeurs et être clair. Le plan ci-dessous est une possibilité, il ne doit pas être considéré comme immuable.

Lorsque le briefing du directeur de plongée est donné aux encadrants et plongeurs autonomes uniquement, il faudra en reprendre certains éléments dans notre discours. Lorsqu’il est donné à tous les plongeurs, ce sera à nous de décider si l’on répète ou non ces éléments, en fonction du niveau et de l’expérience des plongeurs. A l’examen, il est préférable de passer rapidement sur ces éléments, au risque d’être redondant avec le directeur de plongée et perdre un peu de temps.

Enfin, un élément est essentiel : donner aux plongeurs l’envie de plonger avec soi !

Une possibilité de plan

Se présenter : Je m’appelle …, je vais être votre guide de palanquée pour cette plongée.

Faire parler les plongeurs :

  • Leur niveau : J’ai compris que vous êtes tous niveau 1.
  • Leur forme physique et mentale : Comment allez-vous aujourd’hui ? Avez-vous bien dormi ? Avez-vous bien mangé ?
  • Leurs dernières plongées (si c’était il y a plusieurs mois, descendre doucement; si c’était ce matin, ne pas oublier de le prendre en compte dans l’estimation de la désaturation !) : Quand avez-vous plongé pour la dernière fois ?
  • Leur matériel, notamment leur lestage : Est-ce votre matériel personnel ou celui du centre ? Avez-vous un ordinateur ? Qu’avez-vous comme lestage ? Et comme combinaison ?

Préciser le déroulé de la plongée :

  • La mise à l’eau
    • La méthode : Comment avez-vous l’habitude de vous mettre à l’eau ? D’accord nous ferons comme ça. (Rappel : pas d’acte d’enseignement !)
    • L’ordre : Je me mettrai à l’eau en premier. Ensuite, descendez tour à tour, en vérifiant qu’il n’y a personne en dessous.
  • Le test de lestage : Nous vérifierons notre lestage à proximité du bateau.
  • L’immersion
    • La méthode : Nous nous immergerons la tête en haut, en soufflant et en purgeant le gilet
    • L’arrêt de sécurité sous la surface : Nous nous arrêterons à 3 mètres pour vérifier qu’aucune bulle ne s’échappe de nos équipements respectifs.
    • La sécurité des oreilles : Nous équilibrerons les oreilles en permanence, au fur et à mesure.
  • La descente :
    • La technique (au mouillage, dans le bleu, etc.) : Nous descendrons le long de la paroi rocheuse verticale.
    • Le gonflage du gilet : Nous gonflerons le gilet au fur et à mesure.
    • Le positionnement (vertical et horizontal) : Ne soyez jamais plus profond que moi pendant la descente et la plongée, jusqu’au début de la remontée. Vous serez tous deux contre la roche, main droite, et je serai sur l’extérieur, main gauche.
  • L’évolution au fond :
    • Le rappel des signes : mi-pression, réserve
    • Le rappel des procédures en cas de perte de palanquée, de remontée rapide, de givrage de détendeur
    • La protection de l’environnement : On ne touche rien, on n’importune rien, et on ne remonte rien.
    • Les paramètres :
      • La profondeur maximale
      • La durée de plongée maximale
      • Les paliers ou la durée totale de remontée (DTR)
      • La pression minimale dans la bouteille au retour sur le bateau
  • La remontée :
    • Le rappel des signes : fin de plongée, palier de X minutes à X mètres
    • Le positionnement : Ne soyez jamais moins profonds que moi.
    • Le rappel des purges : Vous souvenez-vous où se trouvent vos purges sur votre matériel ?
    • Le rappel de la vitesse de remontée : Nous suivrons les indications de vitesse indiquées par nos ordinateurs. Ne remontez pas plus vite que moi.
  • Le retour au bateau :
    • La nage en surface : Nous resterons bien groupés. Ne pas forcer si cela devient difficile. Le bateau peut venir nous chercher en cas de besoin.
    • L’approche du bateau : Nous nous dirigerons vers l’arrière du bateau. Nous n’approcherons pas des moteurs tant que le pilote ne nous a pas fait signe que c’est bon.
    • La remontée sur le bateau : Nous remonterons à l’échelle. Vous remonterez en premier, puis je vous rejoindrai. Ne stationnez pas sous la personne qui remonte.

Lire aussi : le débriefing du guide de palanquée (N4)

Le briefing du guide de palanquée (N4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.