Rappels : relire les accidents de plongée (N1)

La plongée dans l’espace lointain (entre 20 et 40 mètres) accentue le risque d’apparition de certains accidents par rapport à la plongée dans l’espace médian (entre 0 et 20 mètres). Si au niveau 2 on n’y plonge pas en autonomie mais encadré par un guide de palanquée qui est garant de la sécurité du groupe, il est pourtant nécessaire de connaître les gestes de prévention permettant de pratiquer l’activité en sécurité.

La prévention ne doit pas être mise en oeuvre uniquement pendant la plongée, mais aussi avant et après.

La prévention de l’accident de décompression

Avant la plongée

  • Ne pas consommer d’alcool la veille et le jour même
  • Bien dormir et se relaxer, plonger reposé physiquement et psychologiquement
  • S’hydrater

Pendant la plongée

  • Eviter tout effort
  • Ne pas descendre plus profond que le guide de palanquée pendant la descente et jusqu’à la remontée. Ne pas être moins profond que lui la remontée.
  • Respecter les paliers et la vitesse de remontée indiquée par l’ordinateur
  • Si les paliers qu’indique l’ordinateur sont différents de ceux indiqués par les ordinateurs des autres plongeurs de la palanquée (par exemple plus longs si l’on est descendu quelques mètres plus bas que les autres par erreur), ne pas chercher à le cacher.
  • Au palier, se mettre en position allongée et ne pas faire d’effort. Cela implique d’y être bien stabilisé.

Après la plongée

  • Si l’on rencontre une difficulté physique pour retourner au bateau (courant, houle), l’indiquer au guide de palanquée, qui avisera (faire déplacer le bateau, aider à nager, etc.) afin d’éviter tout effort violent.
  • De même, éviter tout effort lorsque l’on remonte sur le bateau (se faire aider pour remonter ou même dégréer dans l’eau si nécessaire) ou lorsque l’on porte le bloc.
  • S’hydrater avec une boisson à base d’eau (du café ou du thé chaud est parfois proposé directement sur le bateau)
  • Rester ensemble pendant les quelques heures qui suivent. Au moindre signe anormal (maux de têtes, douleur, voir les symptômes dans le cours du niveau 1), en parler aux autres plongeurs et au guide de palanquée.
  • Eviter les séances de sport, le portage de bagages très lourds, etc.
  • Continuer de s’hydrater

La prévention du froid

Avant la plongée

Pendant la plongée

Après la plongée

La prévention de l’essoufflement

La prévention de la narcose

Les accidents de plongée (N2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.